A Perfectly Normal Family

Xenix Filmdistribution GmbH

TITRES
Originale
A Perfectly Normal Family
deutsch
français
A Perfect Family
italiano

DATES DE SORTIES
Suisse
28.10.2020
Suisse alémanique
19.11.2020
Suisse romande
28.10.2020
Tessin
NOMBRE DE SPECTATEURS

Le nombre de visiteurs indiquées représentent toutes les chiffres qui a été annoncé et saisie pour ce film depuis la date des sortie.

Suisse
1'160
Suisse alémanique
894
Suisse romande
266
Tessin

CAST & CREW
Réalisation
Malou Leth Reymann
Producteur
Scénario
Malou Leth Reymann
Musique
Acteurs
Mikkel Boe Følsgaard
Jessica Dinnage
Hadewych Minis
ÂGE D'ADMISSION

Depuis le 1.1.2013, la "Commission nationale du film et de la protection des mineurs" fixe des âges d’admission pour tous les films faisant l’objet de projections publiques dans des cinémas. L’"âge légal" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge ne subisse pas de dommage en visionnant le film. Un enfant/adolescent qui a atteint cet âge est admis seul. L’âge légal peut être abaissé de max. 2 ans pour les enfants/adolescents accompagnés d’une personne détentrice de l’autorité parentale (p.ex. avec un âge légal de 10 ans, un enfant de 10 ans est admis seul; un enfant de 8 ans est admis accompagné d’une personne détenant l’autorité parentale).
L’"âge recommandé" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge comprenne le film.
Pour tout complément d’information: filmrating.ch

Âge légal
6
Âge suggéré
14

CONTENU

Exactement, alors qu’Emma voudrait que rien ne change dans la vie de sa famille, Caroline, qui est plus âgée, accepte plus facilement le changement de sexe de son père. Kaya, l’actrice qui joue la jeune Emma, a une histoire singulière : son père est sourd. Elle savait parfaitement, pour l’avoir intégré depuis longtemps, ce que représentait le fait d’aimer quelqu’un considéré comme « différent ». Moi-même, j’ai été très transparente avec les filles : elles savaient que le film était inspiré de ma propre expérience. Mais j’ai été surprise par le peu de fois où nous avons eu besoin d’en parler. Elles ne m’ont jamais sollicitée pour savoir comment j’aurais réagi dans telle ou telle situation. Je tenais à l’idée qu’ils n’avaient pas à devenir mon père, ma sœur, ou moi. Nous travaillons sur des personnages de fiction, pas un biopic !

IMAGES