No Bears

Filmcoopi Zürich AG

TITRES
Originale
No Bears
deutsch
No Bears
français
Aucun Ours
italiano
Gli orsi non esistono

DATES DE SORTIES
Suisse
10.11.2022
Suisse alémanique
Suisse romande
14.12.2022
Tessin
10.11.2022
NOMBRE DE SPECTATEURS

Le nombre de visiteurs indiquées représentent toutes les chiffres qui a été annoncé et saisie pour ce film depuis la date des sortie.

Suisse
1'497
Suisse alémanique
Suisse romande
1'313
Tessin
184

CAST & CREW
Réalisation
Jafar Panahi
Producteur
Jafar Panahi
Scénario
Jafar Panahi
Musique
Acteurs
Jafar Panahi
Naser Hashemi
Vahid Mobaseri
Bakhtiar Panjei
ÂGE D'ADMISSION

Depuis le 1.1.2013, la "Commission nationale du film et de la protection des mineurs" fixe des âges d’admission pour tous les films faisant l’objet de projections publiques dans des cinémas. L’"âge légal" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge ne subisse pas de dommage en visionnant le film. Un enfant/adolescent qui a atteint cet âge est admis seul. L’âge légal peut être abaissé de max. 2 ans pour les enfants/adolescents accompagnés d’une personne détentrice de l’autorité parentale (p.ex. avec un âge légal de 10 ans, un enfant de 10 ans est admis seul; un enfant de 8 ans est admis accompagné d’une personne détenant l’autorité parentale).
L’"âge recommandé" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge comprenne le film.
Pour tout complément d’information: filmrating.ch

Âge légal
16
Âge suggéré
16

CONTENU

Cette fois Jafar Panahi tourne en Turquie un film sur un couple d’amoureux qui projette de fuir vers la France. Mais comment ce réalisateur iranien s’y prend-il puisqu’il a interdiction de travailler et de quitter le pays ? Panahi s’est retiré dans une province proche de la frontière turco-iranienne et donne à son assistant de réalisation des instructions en utilisant une connexion internet des plus instables. De nuit, ils se rencontrent dans le plus grand secret pour se passer le disque dur avec les dernières scènes tournées. Les films de Jafar Panahi sont toujours multidimensionnels. Comme par le passé, il mélange habilement fiction et réalité car le cadre villageois est également le lieu d’une histoire fictive à propos d’un réalisateur qui tente de continuer à faire des films malgré la répression étatique. Même s’il est discret, pour ne pas se faire identifier et dénoncer aux autorités, il se retrouve en difficulté puisqu’on lui reproche d’avoir fait une photo d’un couple d’amoureux dont le jeune homme n’était pas le fiancé auquel la fille avait été promise. En un rien de temps c’est tout le village qui est en ébullition.


IMAGES


© Filmcoopi Zürich AG

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour améliorer l'expérience utilisateur sur notre site web. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données. En continuant à utiliser ce site web, vous acceptez que nous utilisions des cookies et des technologies similaires.
Fermer la note