Piedra sola

trigon-film

TITRES
Originale
Piedra sola
deutsch
Piedra sola
français
Piedra sola
italiano
Piedra sola

DATES DE SORTIES
Suisse
04.11.2021
Suisse alémanique
04.11.2021
Suisse romande
24.11.2021
Tessin
NOMBRE DE SPECTATEURS

Le nombre de visiteurs indiquées représentent toutes les chiffres qui a été annoncé et saisie pour ce film depuis la date des sortie.

Suisse
346
Suisse alémanique
341
Suisse romande
5
Tessin

CAST & CREW
Réalisation
Alejandro Telémaco Tarraf
Producteur
Alberto Balazs
Alejandro Telémaco Tarraf
Scénario
Lucas Distéfano
Alejandro Telémaco Tarraf
Musique
Acteurs
Ricardo Fidel Tolaba
Lucía Bautista
Maykol Tolaba
Rubén Tolaba
ÂGE D'ADMISSION

Depuis le 1.1.2013, la "Commission nationale du film et de la protection des mineurs" fixe des âges d’admission pour tous les films faisant l’objet de projections publiques dans des cinémas. L’"âge légal" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge ne subisse pas de dommage en visionnant le film. Un enfant/adolescent qui a atteint cet âge est admis seul. L’âge légal peut être abaissé de max. 2 ans pour les enfants/adolescents accompagnés d’une personne détentrice de l’autorité parentale (p.ex. avec un âge légal de 10 ans, un enfant de 10 ans est admis seul; un enfant de 8 ans est admis accompagné d’une personne détenant l’autorité parentale).
L’"âge recommandé" est fixé de manière à ce qu’un enfant/adolescent de cet âge comprenne le film.
Pour tout complément d’information: filmrating.ch

Âge légal
16
Âge suggéré
16

CONTENU

Perdre pied. Laisser de côté ses certitudes cartésiennes et lâcher prise pour s’abandonner aux images… qui ne sont pas que des images. C’est l’invitation d’une première séquence fantastique – dans tous les sens du terme. Une nuit d’orage, sombre, presque noire, parfois vaguement illuminée par des éclairs au loin qui permettent à peine de distinguer l’horizon. Un cheval blanc apparaît quelques secondes, irréel, dont la silhouette va petit à petit être mangée par la nuit alors que roule le tonnerre lointain des éclairs, qu’on croirait sortir d’une symphonie, fantastique justement. Le jour venu, place aux humains, minuscules dans le paysage désertique et pierreux des hautes terres andines au nord de l’Argentine. Ses habitants sont Quechuas.

La famille Tolaba élève des lamas dont elle essaie de vendre la viande et les fourrures dans la bourgade de la vallée. Mais un puma attaque le cheptel et, lorsque le problème est discuté lors d’une réunion communautaire, les paysans voisins invoquent mère nature, la Pachamama, qui protège les troupeaux des uns et des autres. Piedra sola, c’est aussi le titre du premier poème de l’immense Atahualpa Yupanqui, musicien et écrivain argentin d’origine quechua lui aussi. Le film en est également un, poème pictural nous plongeant dans un monde autre, surréel, qui n’a pourtant rien d’abstrait.


IMAGES


© trigon-film

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour améliorer l'expérience utilisateur sur notre site web. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre déclaration de protection des données. En continuant à utiliser ce site web, vous acceptez que nous utilisions des cookies et des technologies similaires.
Fermer la note